LS3/5A

Raymond Cooke, le fondateur en 1961 de KEF, possédait avec la BBC des liens étroits remontant au début des années 1950, lorsqu’il faisait partie du service de conception et d’ingénierie de la BBC (le BBC Engineering Designs Department). Il y collaborait alors avec des ingénieurs du son influents tels que Dudley Harwood et D.E.L.Shorter. Cette connexion est rétablie au début des années 1960 lorsque la société KEF signe, dans le cadre d’une licence avec la corporation, un contrat pour la fabrication du moniteur LS5/1A conçu par la BBC. Cette production va se poursuivre jusqu’au milieu des années 1970. À cette époque, avait lieu également la fabrication des modèles LS5/2, LS3/4 et LS5/5 à trois voies, pour lesquels KEF fabriquait également les haut-parleurs de basses de 30 centimètres et de milieu de gamme de 20 centimètres. L’approche méticuleuse de KEF de l’ingénierie de production convenait parfaitement à la fabrication de ces moniteurs à faible tolérance.

Au début, la majeure partie des communications entre KEF et le service de recherche de la BBC à Kingwood Warren tournait autour des nouveaux matériaux à utiliser pour les diaphragmes et surrounds des haut-parleurs. KEF avait utilisé une feuille lamellée en aluminium et polystyrène pour les haut-parleurs de basses B1814 et B139, et avait opté pour le mélinex pour le diaphragme du tweeter T15. Vers le milieu des années 1960, la BBC commence à expérimenter avec l’utilisation des matières plastiques, et il en résulte le modèle LS5/5 à cône en bextrène à trois voies.

En 1967, KEF présente le T27 (A6340), un tweeter à dôme de 19 mm avec un diaphragme en mélinex, ainsi que le B110 (A6362), un haut-parleur de basses/de milieu de gamme de 110 mm, le premier haut-parleur à cône en bextrène commercialisé. Ces deux unités vont être instantanément appliquées dans le système d’étagère Cresta, lancé la même année, puis en 1969 dans le Concerto à trois voies. Comme c’est la pratique à l’époque, ces unités vont être présentées à la BBC et un petit lot est ensuite envoyé à des fins d’évaluation.

En1968, la BBC prend la décision d’étudier la modélisation d’échelle acoustique pour faciliter la conception de nouveaux studios musicaux [1]. Pour réaliser ce travail, une petite source audio capable de produire des radiations acoustiques contrôlées pouvant atteindre 100 kHz est nécessaire. Le premier système produit est le système à deux voies.

La section de basses, nécessaire pour fonctionner jusqu’à 15 kHz, comprenait deux haut-parleurs à cône de bextrène de 110 mm de conception BBC et fixés à 60 degrés l’un de l’autre afin de produire la dispersion étendue requise. Pour produire la bande passante de 15 kHz requise (il convient de remarquer que le B110 de KEF n’est utilisable que jusqu’à environ 5 kHz), ils étaient équipés de cônes très évasés et, afin de réduire l’effet des modes acoustiques dans l’embouchure du cône, un diaphragme en PVC supplémentaire était placé près de la position normale du capuchon anti-poussière. La plage de fréquences supérieures à 15 kHz était reproduite par un ensemble de petits transducteurs électrostatiques dans un ensemble en forme d’hémisphère.

Ce système va s’avérer peu performant et est conséquemment développé en une version à trois voies [2]. Dans ce système, un seul des haut-parleurs de basses de 110 mm est fixé face vers l’avant, et se coupe sur un tweeter KEF T27 à 3 kHz, qui fonctionne jusqu’à la transition de 15kHz de l’ensemble haute fréquence.

Ce système révisé produisait des performances considérablement meilleures et sa qualité sonore, lors de la reproduction de programme normal, suggérait qu’il pourrait constituer la base d’un petit haut-parleur de moniteur idéal pour les environnements où l’espace est restreint, tels que les studios de diffusion en extérieur. Ainsi en 1970, il va être développé et remplacé par le modèle LS3/5 de 9 ohms et 5 litres, en utilisant le modèle B110 de KEF d’origine (A6362), le modèle T27 de KEF (A6340) et le filtre liaison FL6/16 [3]. Dans ce système, le format du haut-parleur est « inversé » avec le tweeter fixé sous le haut-parleur de basses. Un petit lot de ces systèmes va être produit en interne à la BBC et envoyé pour des essais sur le terrains ; le succès de ces systèmes va nécessiter leur production en nombre considérablement plus élevé.

Lors de la planification d’un nouveau lot de systèmes LS3/5, il va devenir apparent que les unités d’origine, les B110 (A6362) et les T27 (A6340), ne sont plus disponibles, et que les toutes dernières unités, les B110 (SP1003) et les T27 (SP1032), à l’époque utilisées dans le Coda de KEF, sont légèrement différentes au niveau des caractéristiques acoustiques. Conséquemment la production doit être raffinée. La BBC est alors obligée de repenser l’ingénierie du système pour l’adapter à ces toutes dernières unités. Ce travail sur le LS3/5 est effectué au début de l’été 1974, et aboutit au modèle LS3/5A [4,5].

Les haut-parleurs du modèle LS3/5A sont orientés normalement, avec le tweeter situé au-dessus du woofer, du feutre borde les rebords du baffle pour réduire les effets de diffraction et un couvercle métallique perforé est ajouté pour le tweeter, non seulement à des fins de protection, mais également pour faciliter la réponse acoustique. Une attention particulière est portée à la manière dont le nouveau haut-parleur de basses est adapté au boîtier afin d’assurer la préservation du faible niveau de coloration de l’enceinte du modèle LS3/5. Grâce aux nouveaux haut-parleurs de 8 ohms et au filtre révisé, le FL6/23, l’impédance d’entrée nominale du système va passer de 9 à 15 ohms.

Le système va être fabriqué en interne à la BBC et des licences vont être offertes à des sociétés commerciales afin de produire le haut-parleur, la plus notable de ces sociétés étant Rogers Developments (plus tard appelée Swisstone) qui commencera la production en 1975. L’unique mise à jour au système LS3/5A a lieu en 1987 [6]. Des problèmes de cohérence acoustique du B110 SP1003 sont alors résolus grâce au remplacement de cette unité par la version SP1228 conçue spécialement, ainsi que l’ajout d’un filtre mis à jour, le FL6/38. Grâce à ces modifications, la version révisée bénéficie d’une impédance d’entrée inférieure de 11 ohms. Ce remaniement du haut-parleur et du croisement va être soigneusement accompli par la section des produits spéciaux de KEF (Special Products Division) pour assurer que cette version soit identique sur le plan acoustique (dans des tolérances normales) à l’originale, afin que les nouvelles et anciennes versions soient interchangeables. C’est à cette époque que KEF commence à fournir les filtres (SP2128) et les haut-parleurs en lots assortis afin d’assurer une cohérence maximale. Un filtre à bicâblage (SP2195) est rendu disponible en 1991.

La production de Rogers se monte à 80 000 systèmes de 1975 à 1993, et d’importantes quantités sont également produites par Spendor à partir de 1982 et par Harbeth à partir de 1988. Parmi les autres détenteurs de licences figuraient notamment Chartwell, Goodmans, Audiomaster (K.J. Leisuresound), RAM, Decca et, plus récemment, Richard Allan et Stirling Broadcast. KEF va finalement se procurer une licence en 1993 et produire près de 4 000 systèmes. Le nombre total de LS3/5As fabriqués (simple et non en paires) dépasse les 100 000 [7], et la majorité a été produite par les sociétés Rogers, Spendor et Harbeth.

En 1981, KEF introduit le Constructor Series CS1A, un kit incluant les haut-parleurs B110 (SP1003) et T27 (SP1032), ainsi qu’un filtre conçu pour correspondre à l’équilibre subjectif du LS3/5A mais sous un format plus simple que le FL6/23.

Même si KEF a produit de nombreux haut-parleurs à deux voies avec la combinaison B110/T27 (le Cresta (1967), le KEFKIT4 (1969), le Cresta II (1970), le Coda (1971) et le CS1/CS1A (1981)), la seule fois où KEF aura vraiment failli produire un concurrent direct au LS3/5A va être en 1979 avec l’introduction du Reference 101. Ce système utilise le T27 (SP1032) avec le B110B (SP1057) dans un boîtier d’un volume de 6,7 litres avec un filtre d’une complexité similaire au LS3/5A et l’inclusion d’un circuit de protection de type S-Stop. Le Reference 101 va bénéficier de l’infrastructure de mesure et d’analyse avancées développée par KEF au cours des années 1970.

 

Références
[1] Service de recherche de la BBC - Rapport n° 1970/13.
[2] Service de recherche de la BBC - Rapport n° 1972/34.
[3] Service de conception de d’ingénierie de la BBC (BBC Engineering Design Information) - note 10055(1), 1970.
[4] Service de conception de d’ingénierie de la BBC (BBC Engineering Design Information) - note 10055(2), 1970.
[5] Service de recherche de la BBC - Rapport n° 1976/29.
[6] Service de conception de d’ingénierie de la BBC (BBC Engineering Design Information) - note 10055(3), 1970.
[7] Ce chiffre a été calculé par Raymond Cooke, document KEF interne 1993.

Articles de magasines et autres sources d’informations concernant le LS3/5A
(i) A little Legend: The BBC LS3/5A. Trevor Butler, Hifi News & Record Review (janvier 1989).
(ii) The Beebs Famous Boxes. Graham Whitehead et David Walker, HiFi News and Record Review (novembre 1991).
(iii) The BBC LS3/5A – Revisiting a Classic. HiFi Critic mai/juin 2007.
(iv) http://www.ls35a.com - Le club non officiel des supporters du LS3/5a.
(v) http://www.stereophile.com - Le magasine Stereophile publie en ligne une archive contenant plusieurs articles sur le LS3/5As provenant de divers fabricants.