Qu’est-ce que le son hi-fi ?

Un bon système dans un bon environnement acoustique produit une illusion de réalisme sonore convaincante.
 

Comment définissons-nous le son hi-fi ? La plupart des audiophiles diront que nous nous efforçons de reproduire un son qui soit le plus proche de celui d’origine de telle sorte que si vous fermez les yeux, vous aurez la sensation d’écouter le son en direct ;

Ce résultat dépend non seulement de la qualité des enceintes et de l’électronique mais aussi des limites structurelles des formats stéréo et multi-canaux actuellement utilisés. Un bon système dans une bonne pièce d’écoute peut produire une sensation de reproduction sonore authentique convaincante et c’est ce que nous nous efforçons de créer avec des enregistrements musicaux acoustiques naturels.

Nous faisons en sorte de reproduire authentiquement le timbre de chaque instrument, de chaque voix, leur localisation dans l’espace, et ce, en maintenant une précision dans une large gamme dynamique. On obtient ce résultat plus aisément avec des ensembles instrumentaux de taille réduite ou avec des solistes dans la mesure où la taille de la pièce d’écoute se rapproche de celle de la pièce d’enregistrement.

C’est plus difficile avec des orchestres complets puisque cela nécessite de créer l’illusion d’une salle de concert dans une pièce d’écoute de taille réduite. Bien-sûr, nous supposons que les ingénieurs du son en charge de l’enregistrement tiennent compte de ce phénomène et savent le gérer. Ce qui est généralement le cas. Par conséquent, la question que nous nous posons en écoutant de la musique classique ou acoustique sur des enceintes haute fidélité est : « cela sonne-t-il de façon réaliste » ?

Avec la musique enregistrée en studio telle que le rock et la pop, la situation est assez différente. Il s’agit là de musique créée dans un studio d’enregistrement et la balance effectuée électroniquement dépend de la façon dont elle est reproduite avec des enceintes de monitoring dans la salle de mixage. S’il s’agit d’un studio bien conçu, un enregistrement qui sonne bien dans la salle de mixage devrait également bien sonner lorsqu’il est reproduit sur un système audio domestique. Ces enregistrements ne s’appuient pas sur des mesures de référence audio de la même façon que la musique acoustique. Nous devons faire confiance en l’ingénieur du son qui se charge de l’enregistrement pour créer une reproduction équilibrée qui sonnera bien sur n’importe quel système audio domestique.

La tendance générale est encore d’enregistrer les sources sonores telles qu’elles sonnent naturellement, telle qu’une guitare électrique amplifiée ; pourtant, il est fréquent d’utiliser des effets électroniques pour relever ce qui est au départ une création musicale dans un studio d’enregistrement. Par exemple, lors de l’enregistrement d’un groupe de jazz dans un studio, l’ingénieur du son a souvent tendance à installer des micros sur chacun des groupes d’instruments (technique du « close-mike ») dans la perspective de les mixer ensuite pour créer un mélange harmonique quand ils sont tous associés. Un groupe d’instrument peut être enregistré avec un micro qui sonne « clair » et un autre avec un micro qui sonne différemment pour faire en sorte qu’ils jouent ensemble de façon agréable même si leur sonorités individuelles sont assez différentes de celles que vous entendriez si vous étiez face à eux.

Nous devons donc être conscients que les enregistrements ne sont pas toujours fidèles à la réalité et en tenir compte lorsque l’on utilise des enregistrements studio pour juger de la qualité d’une enceinte.