En quoi consiste une bonne solution d’intégration ?

 

Pour cette application, les haut-parleurs sont installés dans le mur ou dans le plafond ; ce qui a un effet significatif sur le son que reçoit l’auditeur.

Pour certains aspects, c’est un avantage : par exemple, les résonnances internes au boîtier causant des distorsions, n’ont plus lieu d’être et l’on peut par ailleurs disposer d’un volume derrière le HP pour augmenter la réponse en basses fréquences. Pour d’autres aspects en revanche, c’est un inconvénient :

par exemple, le mur est souvent susceptible de vibrer en même temps que le haut-parleur lui-même provoquant une coloration ; par ailleurs, le HP est souvent installé dans des endroits peu propices créant une dépendance à la réponse hors axe.

Les enceintes d’extérieur constituent une catégorie qui nécessite une attention toute particulière en terme d’équilibre puisqu’en règle générale deux obstacles seulement interviennent, le sol et le mur, contre 6 dans une pièce d’écoute fermée. Les basses ne peuvent donc pas atteindre leur niveau optimale et sans réflexion sur les obstacles ; la dispersion des fréquences aigues est elle-aussi limitée à l’espace directement situé en face du haut-parleur.

Un grand nombre de systèmes d’intégration sera utilisé dans des espaces publics où il est essentiel de pouvoir discuter de façon intelligible ; ce qui conditionne les choix effectués en terme de balance sonore.